C’est quoi la sophrologie ? Ça sert à quoi la sophrologie ? En 5 points clés.

Arrêt d'activité - RDV disponibles jusqu'en octobre

 

 Comment une méthode basée sur la respiration, la décontraction musculaire et la suggestion mentale d’images positives peut-elle modifier positivement les comportements du pratiquant ?

Les 5 points suivants vont donner des pistes. Mais difficile de résumer brièvement tous les effets attendus et inattendus de la pratique de la sophrologie.

 

Alors pourquoi ne pas tenter l’expérience, car la sophrologie c’est pour TOUS, donc pour vous !

  1. Les séances de sophrologie permettent d’apprendre des exercices favorisant la détente physique et mentale. On pratique dès que l’on en ressent le besoin, et de manière autonome.
  2. Apprendre à mieux respirer, relâcher ses tensions physiques, mentales et émotionnelles, prendre du recul grâce aux techniques sophrologiques, permet d’avoir des ressentis physiques, psychiques et émotionnels positifs. Cela permet de retrouver tout son potentiel.
  3. Pratiquer en écoutant son corps permet d’être dans l’instant présent, et de développer « la conscience de soi », . Quand on est à l’écoute de ses sensations physiques, on est « ici et maintenant », on se libère du mental trop envahissant, de ses sempiternelles ruminations. Le lien « corps et esprit » se renforce, les deux étant intimement liés. Pas à pas, on apprend à mieux se connaître, à prendre de meilleures décisions pour soi, et à aller dans une direction qui nous ressemble.
  4. Le cerveau est un organe en évolution constante. La suggestion mentale d’images positives pendant les sophronisations permet d’installer de nouveaux circuits neuronaux. Cette modification neuronale va déboucher vers de nouveaux comportements. C’est ce qu’on appelle la « plasticité neuronale ». Les écoutes répétées de ces sophronisations amènent petit à petit le pratiquant vers l’objectif qu’il s’est fixé. (ex. : Je veux être plus serein, je veux un meilleur sommeil…)
  5. POSITIF : Au fil des séances, on apprend à lâcher prise afin d’atteindre un état de conscience modifiée. Dans cet état de sommeil-veille, le cerveau est « branché » sur les ondes dites « alpha », les ondes du bien être. La pratique favorise donc l’émergence de ressentis positifs. Notre esprit apprend lui aussi à se concentrer sur le POSITIF ! A nous le verre à moitié plein !!

 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller sur la page « témoignages » de mon site. Vous pourrez y découvrir le ressentis de personnes ayant pratiquées des séances de sophrologie avec moi.