LES PRODUITS ALLÉGÉS (ou lights) : Faut-il les consommer ou les éviter ?

Arrêt d'activité - RDV disponibles jusqu'en octobre

  Faut-il utiliser les produits allégés ? C'est une question assez fréquente que l'on me pose lors des consultations en diététique.

Je vous propose pour y répondre de cliquer sur le lien ci-dessous afin de regarder en différé cet excellent documentaire basé sur une enquête qui a été menée pendant 7 mois. Elle a été diffusée dans l'émission "Envoyé spécial" sur France 2 le 9 avril 2015. Il dure 50 mn.

En regardant cette vidéo, vous allez apprendre :

- Consommer des produits dits "allégés" fait grossir !

(pour qu'un produit est l'appellation légale "allégé "ou "light" il doit contenir au minimum 30 % en moins de sucre, ou de graisse)

- Le chocolat dit "light" a le même nombre de calories que le chocolat normal. Pour être vendu comme produit "light", la fabrication a retiré 30 % de sucre mais a ajouté plus de graisses. Il faut donc se méfier des allégations de vente, et vérifier les indications nutritionnelles sur tous les emballages.

- Pour "alléger" un yaourt, la matière grasse qui a été prélevée du yaourt sera remplacée par d'autres ingrédients, notamment des additifs. Ce qui vaut également pour les boissons lights où on retrouve nettement plus de produits chimiques que dans sa version normale.

- D'un point de vue psychologique, le client qui consomme un ou des produits lights quotidiennement, aura tendance à en consommer davantage grâce à l'effet déculpabilisant du light. (je peux en reprendre puisqu'il y a moins de calories). Vous verrez que c'est l'effet recherché des industries agro-alimentaires qui pour reprendre leur jargon veulent "gagner des part d'estomac" ( c'est à dire si mon client consomme 2 yaourts, grâce aux yaourts allégés, il va en consommer 3 !)

- Vous verrez qu'utiliser des édulcorants ou faux sucre n'active pas la zone "dite de récompense" dans notre cerveau comme le vrai sucre le fait. Ce qui pousse la personne qui consomme des faux sucres, à rechercher dans d'autres aliments (et peut être avoir des compulsions sucrées) cette récompense. Il va donc consommer davantage.

- Une expérience menée sur les animaux montre que les animaux qui mangent light grossissent plus que les animaux mangeant normalement.

- Notre corps a fait l'association inconsciente : sucre = énergie. Quand le gout sucré arrive en bouche après l'ingestion d'un produit light (comme un cola light par exemple) mais qu'aucune calorie n'arrive, notre corps va nous encourager à manger plus, car le corps réclame cette énergie qu'il attendait. (je vous invite à relire mon post sur les boissons light)

- 85 % des études indépendantes concluent que les produits lights auraient favoriser la prise de poids.

D'autres études financées par le lobby des édulcorants artificiels" concluent le contraire afin de semer le doute.

- Vous apprendrez que la stévia vendu comme édulcorant n'est plus qu'un produit chimique ayant subi un lourd processus industriel. Le produit ainsi obtenu est en rien semblable à cette fameuse feuille naturellement sucrée d'arbres du paraguay.

LIEN POUR ALLER DIRECTEMENT À LA REDIFFUSION DU DOCUMENTAIRE

 

Pour conclure de manière tout à fait personnelle, la meilleure attitude pour moi est de se déshabituer progressivement au goût sucré. Souvenez-vous que le sucre est addictif, et pour reprendre une phrase que je répète à l'envie "le sucre appelle le sucre". Il est partout, même dans les soupes en brique !

L'augmentation de sa consommation fait exploser le nombre de personnes déclarant un diabète de type 2. La sagesse est de revenir plus à une alimentation faite maison avec le plus possible de produits non transformés, naturels, et de se faire plaisir de temps en temps avec des produits plus sucrés mais rester toujours dans l'équilibre !